24 mai 2013

Je ne suis pas morte !

Alors après cette looooongue disparition, je suis de retour !

Je tiens d'abord a justifier cette absence. Après deux ans de bons et (presque toujours) loyaux services, l'Homme a décidé de continuer sa route de son côté.

 Donc, pour citer une grande philosophe ( Georgia Nicholson précisément), pour moi venait de sonner l'heure du retour à la case égouttoir de l'amour. Tu comprendras donc ma petite cuillère que j'étais d'avantages occupée a me goinfrer de speculoos sur le canapé de mes amies plutôt qu'a réfléchir sur de nouveaux articles pour le blog ! Surtout qu'il a fallut me dégotter un appartement en deux temps trois mouvements. Car bien évidemment, je vivais avec l'Homme, sinon la rupture n'est pas assez marrante tu vois ? Bref nouvel appart trouvé, connexion internet ENFIN en place et larmes séchées, je suis prête a reprendre l'aventure blog !

Donc commençons par une petite visite sur une île que j'affectionne particulièrement : Malte.

Bon alors ne nous voilons pas la face, personnellement j'y suis allée pour boire, danser et oublier mon malheur avec les copines. Mais il y a bien plus passionnant a y faire croyez-moi !

Les photos datent pour certaines de mon premier voyage en là bas en octobre 2012 et les autres de mon second voyage en mars 2013. J'y retourne courant juin pour assister au concert de Lady Gaga mais cela sera une autre aventure, chaque chose en son temps ! 

Alors commençons par les petits détails, j'aime bien. Déjà dès l'arrivée a l'aéroport, tu comprends que Malte, c'est simple : tu prends tous les peuples qui ont vécus en méditerranée et tu mixe. Exemple, l'alphabet maltais :

DSCF3935

Pas de panique cependant, tout maltais qui se respecte est parfaitement bilingue anglais. L'île a été une colonie anglaise jusqu'en 1964, date de son indépendance. Malte fait partit de l'union européenne depuis 2004 et cerise sur le gâteau, on peut y aller pour trois fois rien, merci Ryanair. Par exemple, en partant en octobre de Marseille, j'en ai eu pour a peine 40 euros l'aller-retour. Détail important a savoir, là-bas l'eau du robinet n'est pas potable, prévoir donc un forfait bouteille en plastique ! Mais je m'égare ! Vu que l'île a été anglaise pendant des décennies, il n'est pas rare de croiser aux coins des rues, des bus a impériales rouges ou bien ceci : 

DSCF3954

Chou non ? La ville que je connais le mieux est Gzira, petite station balnéaire, sorte de Grande-Motte du coin. Mon amie Elsa y vit depuis un an et c'est donc là que je dors a chaque séjour. Sur un des ponts de Gzira, les amoureux viennent attacher des cadenas, je trouve ça très poétique :

025

Les maltais sont très croyants et il n'est pas rare sur l'île de se retrouver nez à nez avec de petits autels religieux. Celui-ci se trouve à Gzira.

009

Le mélange de culture est pourtant passé par là. Je trouve cela très touchant de voir à la fois des autels chrétiens et ceci, a l'entrée du port de Gzira. Sur cette tourelle est sculptée l'oeil porte-bonheur phénicien, plus païen donc, mais tout aussi beau :

DSCF4049

En parlant du port de Gzira, je suis une très grande fan de leurs bateaux de pêche ! Mattez-moi ça comme c'est mignon ! On dirait des jouets !

DSCF4053

DSCF4056

Par beau temps, on peut apercevoir La Valette depuis la plage de Gzira.

La Valette, c'est la capitale et autant dire simplement que je suis tombée amoureuse de cette ville. L'architecture me rappelle un peu l'Italie, les vieilles ruelles de Naples. En même temps, c'est logique quand on sait que la Sicile, c'est la porte à coté. 

DSCF4085

DSCF4082

La Valette, c'est LA ville maltaise où il faut aller. Là-bas se trouve les plus beaux musées, les églises les plus impressionnantes, les magasins les plus cools. Pleins de petits parcs, de jolies places aèrent la ville. J'ai adoré m'y promener, tout est beau et je n'ai pas ressenti ce coté inhumain qu'on certaines capitales européennes. 

DSCF4210

DSCF4087

Bon c'est sur que je ne suis pas une chroniqueuse globe-trotteuse mais j'avais quand même envie de vous parlez de mon petit coup de coeur pour ce bout d'Europe pas si connu au final. Notre ami Wikipédia vous renseignera bien mieux que moi sur cette île fabuleuse. Après, si vos envies ne sont pas culturelles, je peux vous parler du Malte que je connais le mieux.

La face cachée, le Malte By Night quoi ! Alors là les loulous, accrochez-vous, âmes sensibles s'abstenirent !

Dans la petit ville de San Giljan se cache le merveilleux quartier nommé Paceville, ou pour les intimes, le temple du péché ! Là-bas, boites de nuits, casino, bars, boite de strip-tease restent ouverts toute la nuit. Peu de videurs, paquets de clopes a 3euros50, le pichet d'un litre de vodka a 7 euros et ho on fume encore a l'intérieur des bars, sur les pistes de danse ! Une sorte de paradis de l'étudiant, le rêve de tout adolescent, l'île des enfants perdus.  Ha lalal, le lieu idéal pour se remettre d'une rupture, croyez-moi. Et pour les aventuriers, mon tatouage dans un salon professionnel, propre, matériel stérile et tout le tintouin, ne m'a coûté que la modique somme de 30 euros. 

Et puis, en cas de gueule de bois le lendemain matin, la douceur de vivre de Mdina nous tends les bras. Sur ce je vous laisse avec deux petites photos de ce charmant village d'inspiration arabe :

DSCF3984

DSCF3998

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Thea_M à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je ne suis pas morte !

Nouveau commentaire